Depuis sa création en 2013, le Prix LVMH récompense chaque année de jeunes designers du monde entier. Pour la 8e édition, les créatrices et créateurs de mode pourront déposer leur dossier de candidature sur le site lvmhprize.com à partir du 11 janvier 2021 et jusqu’au 21 février 2021.

Le Prix LVMH 2021 est ouvert aux designers de moins de 40 ans ayant produit au moins 2 collections de prêt-à-porter féminin, masculin ou unisexe. En raison de la crise sanitaire, les demi-finalistes sélectionnés seront présentés exceptionnellement lors d’un forum digital qui aura lieu du mardi 6 avril au dimanche 11 avril 2021. Au cours de cette demi-finale digitale, les Experts du Prix LVMH découvriront en ligne les nouveaux talents et voteront pour les finalistes qui présenteront ultérieurement leur travail devant le Jury.

Un an de mentorat personnalisé

Le lauréat du Prix LVMH bénéficie d’un mentorat sur-mesure pendant 1 an et d’un soutien financier de 300 000 euros afin de l’accompagner dans la croissance de sa marque sur le plan du développement durable, de la communication, de la gestion juridique et économique. Le lauréat du Prix Karl Lagerfeld, mention spéciale du Jury, est récompensé à hauteur de 150 000 euros. Il bénéficie également d’1 an de mentorat personnalisé.

Par ailleurs, chaque année 3 diplômés d’écoles de mode sont distingués et invités à rejoindre pendant 1 an le studio de création d’une des Maisons du Groupe LVMH. Pour cette 8e édition, les candidatures des étudiants diplômés en 2020 et 2021 seront étudiées. Ils sont également invités à déposer leur dossier d’inscription sur le site lvmhprize.com dans la section correspondante entre le 11 janvier et le 21 février 2021.

En 2020, suite à l’annulation de la finale en raison de la pandémie mondiale, le Prix LVMH a souhaité honorer les 8 marques demi-finalistes en leur accordant une dotation de 40 000 euros chacune. En outre, les designers Priya Ahluwalia (Ahluwalia), Charaf Tajer (Casablanca), Emma Chopova et Laura Lowena (Chopova Lowena), Nicholas Daley, Peter Do, Sindiso Khumalo, Supriya Lele et Tomo Koizumi suivent un mentorat en communauté.

Cet esprit de communauté cher au Prix LVMH a aussi conduit l’organisation à créer un Fonds d’aide solidaire pour soutenir l’ensemble des précédentes marques lauréates pour les aider à faire face aux difficultés économiques liées à la crise sanitaire.

Communiqué de presse